La Source

La Source est construite près du village de Baleveng. Sur le plan géographique, ce village est situé à près de 20km de Dschang, la zone urbaine la plus proche où se trouve, en particulier, le centre hospitalier. Les chemins, quasi impraticables en saison pluvieuse, rendent le village de BALEVENG encore plus enclavé. Le centre est implanté dans la brousse à 4 km de piste de la commune. Aujourd’hui, ce centre voit son périmètre d’actions d’accueil, éducation et formation élargi au domaine de la santé, ouvert depuis le 11/06/2012 au bénéfice des enfants défavorisés certes, mais également à toute la population du village (30 000 habitants).

L’enceinte de la structure « La Source » compte effectivement plusieurs établissements construits:

- le centre d’accueil et d’hébergement correspondant au projet d’origine,

- une école maternelle pour les plus petits,

- un centre de santé,

- et un nouveau bâtiment est en cours de construction, il sera réservé à la restauration.

Le fonctionnement

L’encadrement des enfants et la gestion de la structure sont assurés par du personnel camerounais, salarié et diplômé (10 personnes). Mais s'ajoute l' équipe de bénévoles français qui soutient les projets et encourage les initiatives. Enfin, tous se mobilisent pour développer et poursuivre les actions qui visent à l’autonomie de la Source. Cette structure apporte une réponse à la situation sanitaire et sociale de la population sur le territoire de Baleveng. Elle s’inscrit dans le développement médical et économique de la région et est reconnue par les instances administratives locales et régionales.

2013 c'est l'autorisation d'ouverture définitive du cabinet de soin, suivie en 2014 par celle du centre d'accueil. 2015 sera celle de l'école maternelle. Le dossier est en cours.

Vers l'autonomie

Plusieurs domaines sont exploités afin d'approcher l'autofinancement de cette structure. Quelques cultures vivrières sont développées pour l’alimentation mais aussi la vente. La maman de Luther, fondateur de l'AHVEC, a prêté des champs supplémentaires afin d'augmenter les surfaces à cultiver. En mars 2013, un poulailler est aménagé avec une douzaine de poules et un responsable est choisi parmi les jeunes pour assurer la pérennité de cette organisation. Quelques chèvres et chevreaux sont élevés autour des bâtiments. Des travaux de menuiserie et de maçonnerie, proposés à la population, sont aussi une source de revenus. De même les soins et les examens, en proposant des prix accessibles au plus grand nombre, permettent des recettes. Après l'ouverture de la bibliothèque, un programme d'initiation à l'usage de l'ordinateur et de la bureautique, la culture, la connaissance et les nouvelles technologies vont apporter d'autres atouts aux jeunes et à la population du village. Tout ce système vise un équilibre entre les ressources financières et les charges de fonctionnement.

Septembre 2015, un cyber- centre se développe sur le site. Deux postes informatiques avec accès à internet sont installés. S'ajoute un copieur. Ce nouveau matériel va permettre la mise en place de services adaptés aux besoins des établissements scolaires voisins mais aussi aux villageois et à la Source.